Aqua quoi ? Aquaponie ! – CM2 La Chaumière

Article La Chaumière Aqua quoi ? Aquaponie !

L’aquaponie est une symbiose entre végétaux, poissons et bactéries. C’est tout un mini écosystème naturel recréé. Les déchets d’un élément deviennent la nourriture d’un autre élément dans le système. Cette technique de culture, connue depuis plus de 1 700 ans, n’est pas que du jardinage. On peut parler d’autonomie et d’indépendance alimentaire.

 

L’aquaponie est un moyen de faire pousser les plantes et les légumes plus vite grâce aux poissons. C’est une combinaison de l’aquaculture et de l’hydroponie. Cette technique est utilisée depuis des millénaires en Asie pour la rizipisciculture, et en Amérique Latine chez les Aztèques dans les chinampas. L’aquaponie est une technique de culture qui consiste a recréer un écosystème miniature dans lequel les déjections de poissons servent d’engrais naturel. L’eau circule en circuit fermé et est entièrement recyclée.

Autonomie bio

L’aquaponie permet ainsi de recycler entre 90 et 95% d’eau. Il ne faut pas oublier que les végétaux cultivés en hauteur, nous permettent de ne faire aucun effort pour y accéder et jardiner. Pas de mauvaises herbes, pas de bêchage nécessaire.

L‘entretien est vraiment réduit dans le cas du jardin potager en aquaponie. Tous les 6 à 8 mois, vous pouvez également manger vos propres poissons élevés dans des conditions excellentes d’hygiène et de confort. En Europe l’aquaponie subit un énorme retard d’environ 20 à 25 années sur l’Australie, l’Amérique, le Canada et le Japon. L’hydroponie et l’aquaculture

combinées, ont pour but de créer un écosystème entre les poissons et les plantes. L’aquaponie se déroule dans un aquarium, les plantes sont au dessus de l’aquarium.

Article La Chaumière Aqua quoi ? Aquaponie !

L’aquaponie associe l’élevage de poisson et la culture de plante dans un circuit fermé.

La culture aquaponique est un type de culture biologique mais on ne peut pas la classer dans la catégorie « Agriculture Biologique ». Par contre elle fait partie de la catégorie de culture hors-sols. Peut-être qu’à l’avenir, elle changera de catégorie mais pour le moment, même si elle est biologique, car elle ne demande aucun produit chimique et qu’elle représente un écosystème à elle seule, elle ne peut utiliser ce label.

Indépendance alimentaire

Pour définir la quantité de poissons à mettre dans un aquarium destiné à l’aquaponie, il faut estimer le volume d’eau et la longueur des poissons. Par exemple pour 1 000 litres d’eau il faudrait 100 poissons de 10 centimètres. Il n’y a pas de règle absolue en aquaponie. Tout dépend des espèces de poissons et de la qualité de filtration des systèmes. Toutefois, plus le bassin est petit, moins les poissons issus de l’élevage seront consommables. En effet les poissons ne peuvent grossir dans de petits aquariums. Contrairement à l’aquaponie, en aquariophilie, la règle est d’avoir 1 litre d’eau pour 1 centimètre de poissons.

Une qualité nutritive exceptionnelle

Les dernières études sur l’aquaponie ont prouvées que les légumes poussent 2 à 3 fois plus vite que dans un jardin potager classique. Les végétaux et les poissons produits en aquaponie sont d’une qualité nutritive exceptionnelle. Leurs qualités sont les mêmes qu’en agriculture biologique en terre, contrairement à la culture hydroponique qui produit des aliments en carence et au goût fade. En plus de cela, les racines des plantes sont en contact avec de l’oxygène et des nutriments, donc les plantes poussent plus rapidement qu’en terre. Cela vous permettra également d’améliorer votre capacité de résilience et votre sécurité alimentaire. Tout en produisant du poisson sain, en donnant des fruits et légumes organiques, en éliminant les engrais et en réduisant les intrants de l’agriculture traditionnelle, l’aquaponie fait pour toujours partie des nouvelles méthodes de culture qui feront l’agriculture bio de demain et contribueront à la pérennité de nos sociétés.

 

Définitions :

Aquaculture : Culture de végétaux aquatiques, élevage d’animaux aquatiques, de poissons et d’autres organismes aquatiques.

Hydroponie : Culture hors sols des plantes grâce à de l’eau enrichie en matières minérales.

Chinampa : Jardin flottant constitué par des radeaux recouverts de terreau, sur lequel les Aztèques faisaient pousser des arbustes et des fleurs.

Aquariophilie : Élevage en aquarium de poissons d’ornement.

 

Vidéo :

Aquaponie mode d’emploi : Chamida et Enma ont réalisé un petit reportage, agrémenté de dessins, sur le cycle de l’aquaponie. A retrouver également sur la chaîne YouTube de la CINOR.

 

Lien :

L’Aquaponie Pratique

 

Article : Chamida, Enma

Photo : Heirbornstud

 

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Raphaël dit :

    Bonne chance pour la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.