Compostez, vous y gagnerez quelque chose ! – CM2 La Chaumière

article Compostez, vous y gagnerez quelque chose ! - CM2 La Chaumière

Ne jetez plus, triez et notamment les déchets végétaux et organiques. Faites en du compost. Au final le compost obtenu servira d’engrais pour le jardin, dans les bacs de fleurs ou pour les plantes d’appartement.

 

Le composteur est un grand récipient qui peut-être de différentes matières. Il n’a pas de fond, il touche directement le sol. On doit le placer dans un endroit ombragé. Avant de le remplir, on doit mettre quelques centimètres de pailles ou de branchages.

Il faut le remplir de déchets organiques ou végétaux ou encore d’épluchures de fruit ou des légumes. Le compost servira ensuite d’engrais pour les plantes. Ces engrais seront naturels et permettront d’obtenir des fruits et des légumes bio.

 

Il existe 2 manières de fabriquer son compost, en tas ou en bac.

1- Bac à compost
Il existe aujourd’hui plusieurs composteurs en bois en plastique. Le bac à compost a un avantage, il a une emprise du sol limitée et il convient parfaitement au jardin de ville.

2- Compostage en tas
Le tas a plusieurs avantages, il ne peut pas être limité dans l’espace. Par contre, il est exposé aux intempéries ainsi qu’aux oiseaux et autres animaux qui pourront donc se nourrir de vos déchets.

 

Article Compostez, vous y gagnerez quelque chose ! - CM2 La Chaumière

Composteur en bois

Par sécurité, on ne doit pas mettre certains déchets dans le compost comme les déchets ayant subit un traitement chimique à base de désherbants, pesticides, fongicides et autres produits chimiques.

Contrairement à certaines idées reçues on ne doit pas mettre dans le composteur :
La viande (notamment les os), les poissons (les arêtes notamment), huîtres, moules, produits laitiers, pelures d’oranges, de citron ou de pamplemousse… Et bien sûr pas de plantes malades.

 

Article Compostez, vous y gagnerez quelque chose ! - CM2 La Chaumière

Composteur plastique de jardin

En revanche on peut le remplir de déchets végétaux, organiques. Les déchets organiques que l’on peut utiliser sont:
– Les épluchures de fruits et de légumes (il est préférable de les laver afin qu’il n’y ait plus de produits chimiques).
– Marc de café ainsi que le filtre en papier.
– Coquilles d’oeufs, concassés pour faciliter leur décomposition.
– Fleurs fanées.
– Pain et déchets à base de pâtes.
– Déchets verts du jardin: feuilles, tontes, mauvaises herbes, fleurs etc… Attention! Veillez à ce que ces déchets n’aient pas reçu de traitement chimique auparavant.
– Certains déchets domestiques comme les mouchoirs en papier et les cendres.
– Sachets de thé, d’infusion et tisane.
– On peut utiliser les cendres ou les utiliser comme fertilisant et anti-limace.

Les temps de dégradations des produits courants peuvent être de quelques semaines, à quelques mois, et même des années.

 

Définitions :

Intempéries : Mauvais temps, rigueur du climat.
Organiques : Relatif aux organes ou être organisés. Qui provient de tissus vivants: engrais organiques partie de la chimie qui étudie la carbone et ses composés.
Concasser : Briser en petits morceaux

 

Vidéo

 

Article : Enma, Liyana et Marie

 

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Enma dit :

    J’ai adoré faire des articles et vidéos merci beaucoup mr Jehan et mme Florance

    • jehan dit :

      Et moi j’ai adoré travailler avec toi, petite fille très intelligente, et avec tous les élèves de la classe. Cela n’a été que de merveilleux moments depuis 3 ans que l’on se connait que de vous apprendre à devenir des enfants responsables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.