Le livret d’élève du défi Recylum – CM1/CM2 Ecole Candide Azema B

photo article livret

Présent dans le kit pédagogique, le livret d’élève est informatif et ludique. Il permet de comprendre le recyclage des lampes, mais aussi comment relever les défis, et organiser des jeux et des animations pour les élèves qui ne sont pas inscrits au défi Recylum.

 

Madame Omarjee, notre maîtresse, nous a inscrit au défi Recylum. Il se déroule en France du 1er septembre 2017 au 31 mai 2018. Nous avons reçu gratuitement un kit pédagogique. Ce kit contient un livret de 32 pages distribué à chaque élève. Il va nous permettre de vivre une expérience palpitante “d’agent recycleur”. L’occasion pour nous d’enquêter sur la filière du recyclage des lampes et de résoudre des devinettes, de trouver des intrus, de décrypter des messages codés, de sortir du labyrinthe, de résoudre des charades et rébus etc.

Article livret dessin 1Le livret nous apprend pleins de choses très utiles concernant le recyclage des ampoules. Le plus important, que l’on ne doit pas jeter les lampes usagées n’importe où. Il faut toujours regarder si les lampes ont le symbole « poubelle barrée ». Si elles ne l’ont pas, on ne les jette pas à la poubelle. On les recycle.

Nous avons le choix entre 8 défis et 1 défi bonus. Plusieurs défis sont à relever : le défi lumi’tri, le défi lumi’neux, le défi lumi’art, le défi lumi’presse, le défi lumi’lettre, le défi lumi’collect, le défi lumi’ville et le défi lumi’invit. Ce dernier est le défi bonus. Chaque défi est constitué de plusieurs missions. Nous devons choisir 3 défis parmi cette liste. Une fois les défis terminés, nous recevons notre diplôme d’agent recycleur de lampes.

Le plus important est surtout que plusieurs classes et écoles participent à ce projet. De faire passer le message auprès de notre famille et de nos amis. Pour 1000 défis réalisés, c’est une mission d’électrification d’écoles qui est menée à l’autre bout du monde. Relever les défis sert à aider les gens pauvres dans des écoles qui n’ont pas d’électricité comme le Bénin, Haïti ou le Sénégal.

 

Ma mission

Dayyan est élève du CM1 de Madame Omarjee à l’école Candide Azema B de Saint-Denis. Il participe comme les autres élèves de sa classe au défi Recylum. Il nous a présenté, sous forme d’interview, les missions qu’il a aimé remplir.

 

Article livret dessin 2Damien : Qu’as-tu appris sur les lampes LED en participant au défi ?

Dayyan : J’ai surtout appris la signification du sigle LED :  lampe à diode électroluminescente. Mais aussi de quoi elles étaient composées. Il y a un réflecteur en pastique, un culot en métal et une puce à LED avec une carte électronique.

Damien : Grâce à quoi fonctionnent ces composants ?

Dayyan : Principalement grâce à 4 éléments naturels. Il y a du sable, du pétrole, des terres rares contenant du métal, mais aussi du mercure. Et ce composant est très dangereux car il est toxique.

Damien : Comment as-tu connu le défi Recylum ?

Dayyan : Nous avons regardé des vidéos tournées dans des pays où il avait des écoles pauvres et non électrifiées. Mais grâce au défi Recylum elles pourront avoir de l’électricité. Chaque défi fait monter de 2 points le compteur de la classe. Pour arriver à électrifier des écoles la classe doit totaliser 1000 points.

Damien : Quels sont les défis qui ont été réalisés par la classe et quel est celui qui t’as plus ?

Dayyan : Nous avons rempli 3 défis au total sur 10. J’ai aimé créer une boite, appelée lumibox qui permet de collecter des ampoules. Un défi qui nous permet d’informer le grand public sur le recyclage, de collecter les lampes et découvrir le traitement et le recyclage des lampes.

 

Qui sont les hommes qui ont inventé la 1ère ampoule ?

Yannick participe également au défi Recylum. L’une de ses missions a été de rechercher les inventeurs des ampoules !

 

Le 23 septembre 1879 Thomas Edison conçoit et commercialise une ampoule dont le filament est une fibre de coton carbonisée. Il met au point un procédé de fabrication industrielle des ampoules.
Parallèlement, il perd un procès l’opposant à Joseph Swan, dont l’antériorité est reconnue, mais qui à moins protégé son invention et ne propose pas de procédé de fabrication industrielle. Les deux hommes sont toutefois autorisés à fabriquer leurs ampoules dans une société commune.

 

Créer des jeux pour informer et éduquer

Grâce au livret les élèves doivent relever des défis, mais aussi remplir des missions … L’une consiste à réaliser des jeux, et notamment le jeu de la cocote ! Kenza a donc fabriqué une cocote en papier, elle lui sert à poser des questions à ses amis et sa famille sur le défi Recylum. Interview.

 

 

 

Le site Recylum

Article : Damien, Dayyan, Yannick

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.