On se fait une toile – CM1 Beaumont

article cinéma beaumont

_

La classe de CM1 de l’école Beaumont participe aux sorties pédagogiques de l’opération « Ecole et cinéma ». Deux films à l’affiche, à voir dans une spacieuse et sombre salle de cinéma. Compte rendu.

_

Deux sorties sont programmées, deux sorties qu’il faut préparer avec les élèves et les enseignants. Première étape, travailler sur les connaissances cinématographiques et animer des séances d’arts plastiques.

_

Clap !

Dernières toiles en dates, L’Histoire sans fin et Jour de Fête.

Le 26 février, direction Cinépalmes à Sainte-Marie pour assister à la projection de L’Histoire sans fin.

  • Synopsis

Une histoire fantastique marquée par de nombreux rebondissements.

L’Histoire sans fin

Bastien, un garçon d’une dizaine d’années est solitaire et introverti. Sur le chemin de l’école, il est poursuivi par trois garçons qui tentent de le racketter, puis le mettent dans une poubelle. Bastien se réfugie dans une étrange librairie et découvre un livre merveilleux. Il accède au monde fantastique, il est doté de pouvoirs qu’il utilise pour sauver Fantasia, et régler ses comptes avec ses harceleurs.

  • Production

L’Histoire sans fin est un film germano-américain réalisé par Wolfgang Petersen en 1984.

Ce film est devenu « culte ». Pourtant, à sa sortie, il reçoit un accueil mitigé de la part du public. En revanche il fait la quasi unanimité chez les spectateurs pour la qualité du scénario et de la réalisation.

Deux suites ont été réalisées, L’Histoire sans fin 2 : Un nouveau chapitre en 1990, L’Histoire sans fin 3 : Retour à Fantasia en 1995.

_

Gros plan !

Le 5 mars, l’autre affiche de notre sortie pédagogique : Jour de Fête. Un film qui a marqué les esprits de nombreux élèves. Un film en noir et blanc, et une qualité de son de l’époque inconnue des oreilles de ces jeunes ados.

  • Synopsis

Un petit village berrichon prépare sa fête annuelle. Les enfants regardent monter les manèges et la salle de cinéma ambulante. Quant au facteur, François, il découvre un film documentaire sur ses collègues américains. Il décide alors de se lancer dans une tournée à « l’américaine ». Quand la fête est finie, le village retrouve son calme.

  • Production
article films beaumont

Jour de Fête

Ce film est réalisé en 1947 par Jacques Tati. Jour de fête reçoit deux récompenses exceptionnelles. Le prix du meilleur scénario à la Mostra de Venise en 1949. L’année suivante, le grand prix du cinéma français.

Jour de fête aurait dû être un des premiers films français en couleur de l’après-guerre.

Malheureusement le matériel pour les prises de vues en couleur ne fonctionne pas. Heureusement l’intégralité du tournage est doublé avec des caméras noir et blanc.

_

_
Début du cinéma

Les frères Lumière arrivent avec leur cinématographe en 1895. Une machine qui enregistre des images sur une pellicule pour les projeter sur un écran. Auguste et Louis, deux frères ingénieurs posent les bases du cinéma muet.

La Sortie de l’usine Lumière à Lyon est le premier film tourné par Louis Lumière et projeté en public.

_

Début du cinéma à La Réunion

Le cinéma apparaît sur l’île le 18 décembre 1896.

Le peintre François Cudenet, originaire de Saint-Pierre, propose les premières projections des films des frères Lumière à Saint-Denis. En 1897, il organise des projections aux quatre coins de l’île.

La première salle est inaugurée en 1905. Le Casino, situé à Saint-Denis, propose des films muets.

Le 26 décembre 1930, le jeune André Albany (26 ans), et neuf amis tournent un film sur le Piton de la Fournaise pour assurer la promotion de l’île. Le film est projeté lors de l’exposition coloniale à Vincennes en 1931.

Les années 30 voient se développer le nombre de salles de cinéma. La majorité appartient à la société Investissement commerce et cinéma (ICC), créée par Kasimir Drotkowski.

_

Ecole et cinéma

L’opération École et cinéma a vu le jour en 1994. Un dispositif d’initiation à la culture cinématographique. Il permet aux enseignants des écoles primaires d’inscrire dans leur programmation pédagogique, durant le temps scolaire, des séances de cinéma visionnés en salle.

  • Les principaux enjeux

Le développement de pratiques culturelles. Donner au visionnement en salle toute sa place. Sensibiliser les élèves à l’une des composantes principales des arts visuels.

_

Liens

Académie de La Réunion

Vikidia – Cinéma

_

Lien vidéo

Bande annonce Jour de fête de Jacques Tati
_

_

Les élèves de CM1 Ecole Beaumont

_

Photo de Une : Gerd Altmann de Pixabay

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.