Tisanes péi – CM2 La Chaumière

article tisanes péi la chaumière

_

Il y a bien longtemps à La Réunion les médicaments étaient peu utilisés. On se soignait avec des tisanes péi fabriquées à partir de plantes diverses (fleurs, feuilles ou encore racines…). De nos jours les gens utilisent encore cette vieille tradition qui perdure dans le temps.

_

Mais certains préfèrent utiliser des médicaments par méconnaissance ou peur des effets des plantes. Les personnes âgées, les tisaneurs peuvent nous renseigner encore sur ces tisanes péi. Nous vous présentons quelques espèces de tisanes et les traditions du temps longtemps.

_

Les tisanes endémiques et protégées

Les tisanes étaient plus utilisées dans le temps longtemps, que les médicaments. Par exemple comme les feuilles de Ayapana, utilisées pour les troubles digestifs (vomissement, nausées, brûlures intestinales et les diarrhées). Il y a aussi le badamier dont les feuilles épaisses sont utilisées pour les personnes diabétiques. Le badamier fait baisser le diabète.

Parmi les tisanes fréquemment utilisées, de nombreuses sont endémiques comme le Bois d’Arnette, le Bois d’Olive noir, le Bois de demoiselle ou encore le Bois de Gaulette.

D’autres, sont protégées comme le Bois Amer, le Benjoin, le Bois d’Osto ou encore le Bois cassant.

Chaque plante possède ses propriétés et soigne une maladie particulière. Certaines peuvent être associées à d’autres, mais il est conseillé de ne pas faire trop de mélanges d’herbages afin de garder l’efficacité de la plante médicinale.

_

Les tisanes et remèdes

Maintenant parlons plus précisément de certaines tisanes. Les remèdes sont différents selon les traditions et les familles. Ce sont souvent les anciens qui ont transmis leurs connaissances à propos des « zerbaz péi ».

  • Faham

Plante endémique des Mascareignes. On utilise ses feuilles pour soigner la grippe (associée à la citronnelle et cannelle) et aussi l’asthme. Le faham est surtout utilisé pour fluidifier le sang pour la circulation. Cette plante peut être aussi utilisée dans la réalisation du rhum arrangé.

_

  • Feuille de vigne (feuille raisin)

Jolie par sa forme originale, la feuille de raisin peut être utilisée pour le diabète en tisane à boire. Elle peut être aussi employée en cataplasme sur le front pour calmer les maux de tête. Ce remède est efficace et facile à se procurer.

_

  • Citronnelle

Souvent présente dans les jardins créoles. Elle est connue pour ses bienfaits sur les états grippaux et le rhume. Elle accompagne souvent d’autres « zerbaz » comme la cannelle, l’écorce d’orange ou les coeurs de cerise pour la préparation d’une tisane pour la grippe. D’ailleurs pour éviter de tomber malade, une tisane composée de verveine, eucalyptus, citronnelle, cannelle et miel peut être prise tous les soirs en infusion.
La présence de cette plante dans le jardin permet de repousser les moustiques.

_

  • Ti rougette

Cette plante est utilisée pour purger les bébés. Elle permet de soulager les coliques. Elle peut être associée à la camomille pour calmer et faire dormir les bébés. On peut l’associer à de Ayapana.

_

  • Coeur cerise

Ce sont les jeunes feuilles aux extrémités de la plante qui sont utilisées en général. Cette plante sert à calmer les douleurs de fièvre. Elle peut être utilisée dans une tisane pour la grippe accompagnée de cannelle, ayapana, d’écorce d’orange, de citronnelle et de miel en fonction des goûts.

_

  • Romarin

Appelé « tisane sésisman », il est utilisé seul pour les chocs émotionnels, l’anxiété ou encore l’angoisse. Le romarin devient plus efficace, associé à d’autres « zerbaz » comme la marjolaine, la verveine, l’absinthe, la tivouette et le joli coeur.

_

  • Ayapana tripinervis (yapana)

L’ayapana tripinervis soigne la nausée, la grippe, la diarrhée, les vomissements et soulage les ballonnements et douleurs d’estomac. Cette tisane est à boire et s’accorde à d’autres zerbaz en fonctions des goûts. Cette plante a aussi 3 nervures au dos de la feuille. Ce qui nous permet de ne pas la confondre avec le gros ayapana ou ayapana malgache. L’ayapana aide aussi les bébés à acquérir de la puissance dans les jambes.

_

  • Cannelle

Cette plante soigne la grippe. Elle permet de faire une bonne tisane, associée à d’autres « zerbaz » comme l’Ayapana , la citronnelle, le coeur de cerise (pour la fièvre), de l’écorce d’orange avec un peu de miel. Prise en infusion tous les soirs, elle permet d’éviter de tomber malade.

_

  • Ambaville (zambavil)

L’ ambaville, appelé « zambavil », soigne toutes les maladies de peau comme l’eczéma. Il peut être utilisé en tisane à boire ou en cataplasme pour soigner les problèmes de peau. Il était utilisé aussi autrefois pour guérir la gale.

_

  • Sensitive (tromp la mort)

La sensitive, appelée en créole « tromp la mort », sert à purger les bébés, associée à l’huile de sésame.
Ne pas trop en donner aux bébés, il peut y avoir un risque d’intoxication. La sensitive est une plante toxique. Alors attention à son utilisation.

Romarin
Citronnelle
Faham
Ayapana
Ambaville
Feuilles de vigne

_

Concours Zerbaz Péi

Cette année nous participons à un concours qui s’appelle Zerbaz Pei, organisé par l’APLAMEDOM (Association pour les Plantes Aromatiques et Médicinales de la Réunion).

Notre maîtresse nous a annoncé la bonne nouvelle : notre classe est sélectionnée grâce a notre travail mené pendant toute l’année scolaire. En effet, nous avons fait des recherches sur les tisanes pei, réalisé un herbier, et notre travail a été très remarqué.

_

Direction le Parc National

Le mardi 28 mai nous sommes prêts, direction la Plaine des Palmistes. Arrivés sur place, nous découvrons La maison du Parc National. Un lieu de mémoire où sont exposées des informations sur La Réunion lontan.

Avant la proclamation des résultats du concours, nous participons à des atelier sur les bouturages, comment planter de l’ayapana, des rencontres avec des tisaneurs. Ces derniers nous montrent des tisanes et expliquent leurs utilisations.

_

On a gagné !

Ensuite, la remise des prix. Nous sommes tous stressés, tendus, mais pressés de connaître le classement final. Et surprise notre classe est première du classement devant toutes les autres classes de l’île. Première sur 144 participants, tout établissement scolaire confondu (écoles primaires, collèges et lycées). Et c’est le moment magique : on est félicité par le public et les organisateurs lors de la remise des prix. Nous nous prêtons aux interviews réalisés par la presse locale.

article tisanes pei la chaumière

L’école La Chaumière, vainqueur du concours Zerbaz Péi – Copyright photo Aplamedom

Comme récompenses, tous les élèves de la classe reçoivent des livres sur les tisanes, des posters, un album de coloriage et des crayons de couleurs.

En fin de journée, nous visitons la ville de la Plaine des Palmistes avant de prendre le chemin du retour.

En participant au concours Zerbaz Pei nous avons acquis de la persévérance. Nous avons développé notre volonté et notre patience.

Maintenant nous savons que si les médicaments ne suffisent pas pour guérir la maladie, il existe des zerbaz pour faire des tisanes miracles.

Alors n’hésitez pas à vous en procurer pour prendre soin de votre santé !

_

Luna / Mia / Manon

Copyright photos : Tisanes Indigenes / Thinkinglaymen / Aplamedom

_

Vidéos

_

Kissassa lodora la (quizz) CM2 La Chaumière

_

Tisanes Pei (Quizz) CM2 La Chaumière

_

_
Liens

_

APLAMEDOM

Parc National de La Réunion (Récompense au concours)

Page école La Chaumière

Ateliers Web Reporter – Ecole la Chaumière – Saint-Denis

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.